En mars 2021 Samuel Maret et moi-même avons eu le plaisir de nous rendre dans la région de Karakol où nous avons rencontré le directeur de l’école des sports pour la jeunesse de Karakol “Diouch”, B.J Toulojanov.

A cette occasion nous avons échangé sur les besoins de l’école et nous avons convenu de continuer à faire parvenir des skis et des équipements pour commencer à remplacer ceux qui commençaient à être usés. Un autre besoin identifié : la fourniture de quelques paires de skis homologués pour la compétition.

A l’échelle régionale, il apparait que l’organisation de courses permette de dynamiser la pratique du ski et du snowboard. Un équipement minimal pourrait rendre de grand service. Raison pour laquelle nous cherchons à la fois du matériel de chronométrage (qui pourrait être mutualisé) et des piquets de slalom, des dossards et des combinaisons de courses.

Un peu plus à l’est, autour de la localité de Jyrgalan, notre petit groupe a découvert un magnifique spot ski-rando – freeride, accompagné par notre guide Lidiia Zvoznikova. Cette localité s’ouvre gentiment au tourisme et devient petit à petit reconnu pour la belle diversité de ses pentes à gravir et à dévaler.

Nous aimerions pouvoir aider les habitants du village à se former dans l’accompagnement des hôtes. Pour cela il nous semble indispensable de permettre aux jeunes d’apprendre les rudiments du ski sur place. Nous avons donc initié le projet d’implanter un mini-téléski école et discuté avec des partenaires locaux pour encadrer les enfants dans cet apprentissage.

Pour avancer dans nos objectifs nous pouvons compter sur des partenariats solides. Avec la coopération internationale active dans le domaine du tourisme durable et la volonté d’acteurs locaux des structures se mettent gentiment en place. Ainsi nous sommes régulièrement en contact avec l’Association nationale de ski, les responsables des destinations nouvellement créées ainsi que d’instructeurs professionnels qui offrent de leur temps pour l’apprentissage du ski, de la randonnée et du snowboard aux enfants.

Pour mener à bien ces projets nous avons besoin de vous. Si vous avez connaissance d’équipements en bon état mais ne servant plus en Suisse nous pourrions être intéressés à les récupérer. D’autre-part nous recherchons des financements pour les transports, l’accompagnement et l’installation d’un téléski-école.